Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Mets ta tête sur mon épaule…

Ces mots peuvent sembler banals. Et pourtant. Dans notre monde qui partout tient avec de la broche… D’ailleurs, pourquoi notre monde tient-il avec de la broche? Avons-nous dérivé? Avons-nous oublié le plus important : l’humain à côté de nous, humain sur lequel on peut poser notre tête durant quelques secondes? Depuis les dernières semaines, j’ai pris comme jamais des gens dans mes bras. Et de nombreuses personnes m’ont aussi pris dans leurs bras. J’ai posé ma tête sur l’épaule de plusieurs personnes. Ça m’a fait un bien immense. Le jour des funérailles, mes jambes peinaient à me tenir. J’ai pu m’accoter sur tant de membres de ma famille, sur mon amoureux. Mais aussi sur des ami. e. s. Pendant les dernières semaines, et même les derniers jours de vie de mon père, j’ai pu poser ma tête sur son épaule, alors qu’il restait étendu, mais qu’il nous accueillait les uns après les autres, et qu’il acceptait qu’on entre dans sa bulle. À d’autres moments, il tenait à se lever, pour prendre ch

Derniers articles

L’ultime voyage: celui vers l'au-delà

Pis ton voyage? (prise 2)

Commencer son cégep alors qu'on part pour un voyage au long cours - Alixia vous raconte comment ça s'est passé!

23 au 25 juin 2023: Bleu Nomade sort de sa zone de confort... et participe à l'Overland Fest du groupe Sur les routes des amériques

8 au 11 mai: Un ultime arrêt à Burlington, et nous revoilà au Québec!

Instagram